Comment vivre un Deuil, une Perte, une Séparation.

Dernière mise à jour : 24 mai

Nous vivons tout le long de notre vie différentes formes de deuil plus ou moins douloureuses.

Perte :

o D’un être cher

o D’un animal de compagnie,

o D’un membre ou d'un organe de notre corps,

o D’un travail,

o D’un statut social

o D’une séparation d’une relation amoureuse.



Cette souffrance est vécue plus ou moins lourdement et plus ou moins longuement en fonction des individus.









Comprendre le processus de deuil

Le processus se fait en trois étapes.

1. La phase de choc :

Cette première étape dure de quelques jours à plusieurs semaines.

La personne qui connait la perte est comme anesthésiée.

Elle va faire les choses comme un robot, par automatisme.


2. La phase de la recherche :

Cette deuxième phase s’étend de 8 mois à un an (parfois plus longtemps)

La personne va s’agiter, remplir ses journées d’une multitude d’activités pour éviter de ressentir sa souffrance et pour combler le vide.

L’endeuillé a peur de se retrouver seul face à son manque ressenti.

Apparait à ce moment des émotions fortes, tel que la colère, l’incompréhension, le sentiment d’injustice, la jalousie…

Pratiquement systématiquement, pour soulager sa souffrance, l’endeuillé va ressentir le besoin de retrouver l’être perdu, en touchant ses objets, en regardant les photos, en retournant dans les endroits rappelant les bons souvenirs.


3. La phase de la destruction de la personnalité :

L’absence de la personne, de la chose ou de la situation devient insupportable.

La personne perd ses repères.

Cette phase permet de conscientiser que cette perte est bien réelle.

On comprend qu’aucun retour en arrière est possible.

Il s’agit de la période la plus difficile à vivre, mais c’est aussi celle qui permet de terminer le processus du deuil.

Durant cette expérience de deuil, de perte, nous sommes débordés par nos émotions, nous sommes envahis par des pensées et des cogitations.

On refait le scénario dans notre tête, on s’imagine toutes les solutions pour éviter d’en arriver à l’impensable.


Le manque est obsédant et est vécu comme injuste.

Pourquoi moi ?

Qu’est-ce que j’ai mal fait pour mériter cela ?


Il est possible à ce moment-là de perdre confiance en soi, mais aussi en l’avenir.

La personne a peur de ne pas pouvoir réussir à s’en sortir.

Je ne vais jamais y arriver !

Comment vais-je faire ?


Les troubles du sommeil peuvent apparaitre ou s’accentuer.


Si aucun travail sur soi n’est réalisé, il possible que la déprime ou la dépression prennent le relais.

On tourne en boucle.

A quoi bon !

Je n’ai plus goût à rien !


Pour accepter cette situation, que nous n’avions pas prévu, la meilleure solution pour y faire face est de prendre conscience de ce que l’on ressent.

  • S’écouter,

  • Se poser,

  • Lâcher prise

Afin de transformer profondément et durablement les émotions ressenties.

Il est important de comprendre que la souffrance vécue est liée à notre manque de la chose ou de la personne perdue.

Les tensions ressenties sont le résultat de notre non acceptation de la réalité.

Les séances de relaxation méditative par le Toucher vous accompagnent dans ces différentes étapes de travail :

1/Refus de la réalité

2/Résignation

3/Acceptation


Ce travail va vous permettre de :

- Conscientiser et appréhender les évènements différemment.

- Comprendre que vous souffrez de la perte de la résonance affective de la chose ou la personne perdue.

On s’aimait à travers la chose ou à travers la personne perdue.

Le travail effectué en cabinet portera sur le lâcher-prise de la perte et non sur le deuil en lui-même.

Cet accompagnement n’est pas une psychothérapie.

Ce travail n’est pas un travail intellectuel ou philosophique.

Il s’agit d’un travail sur vous-même, en vous re-connectant profondément à votre ressenti.

L’objectif n’étant pas d’oublier ce qui a été perdu.

Ni de vivre en serrant les dents ou en faisant semblant.

Non !

L’objectif est de transformer profondément les émotions ressenties, sans oublier mais en les vivant avec sérénité.

Durant cet accompagnement, je pourrai éventuellement vous proposer des exercices de méditations que vous ferez seul chez vous, après apprentissage, pour gagner en autonomie.


Vous vivez une souffrance liée à une perte.

Vous n’arrivez pas à faire face et cherchez une solution pour mieux vivre.

Ma pratique vous accompagne dans ce travail de deuil pour soulager naturellement votre mal-être.


Vous souhaitez retrouver votre joie de vivre et trouver le courage d'avancer.

N'attendez plus cliquez sur le lien pour prendre rendez-vous